Semaine nationale d’occupations – Section Québec

Le gouvernement du Québec coupe encore dans le logement social

Le budget présenté le 17 mars 2016 par le ministre des Finances, Carlos Leitão, a prolongé les coupes dans AccèsLogis, le seul programme permettant de financer de nouveaux logements sociaux au Québec.

Avant l’an dernier, chaque budget annonçait bon an mal an le financement de 3000 logements sociaux additionnels.

Le programme AccèsLogis a permis la réalisation de milliers de logements sociaux à Québec, non sans nécessité parfois l’intervention vigoureuse des groupes populaires, comme ici pour revendiquer le terrain de l’Îlot Bertelot pour y construire la coopérative d’habitation l’Escalier.

Le programme AccèsLogis a permis la réalisation de milliers de logements sociaux à Québec, non sans nécessité parfois l’intervention vigoureuse des groupes populaires, comme ici pour revendiquer le terrain de l’Îlot Bertelot pour y construire la coopérative d’habitation l’Escalier.

Celui de 2015 a changé la donne, en réduisant ce nombre déjà insuffisant de moitié. En dépit des multiples pressions, le budget de 2016, a récidivé, en n’en finançant à nouveau que 1500. À Québec, on est ainsi passé de 440 nouveaux logements par année à seulement 250. L’incertitude continue par ailleurs de régner sur l’avenir à plus long terme d’AccèsLogis qui demeure exposé à la révision des programmes du gouvernement Couillard.

Or, malgré ce que prétend le gouvernement Couillard, ce ne sont pas les 5200 suppléments au loyer annoncés sur cinq ans dans le budget de 2015 qui peuvent remplacer les logements sociaux sacrifiés dans AccèsLogis, d’autant plus que cette aide n’est que d’une durée limitée de cinq ans.